Marseille
Les expositions temporaires
Exposition "Cerveau"
Du 22 septembre au 12 décembre 2004

Les neurones et synapses
Le système nerveux central est entièrement contenu dans les cavités osseuses du crâne et de la colonne vertébrale. Il est constitué de l'encéphale (cerveau, cervelet, tronc cérébral) et de la moelle épinière.

Le neurone :
Le neurone est une cellule nerveuse constituée d'un corps cellulaire d'où partent des prolongements plus ou moins ramifiés, les dendrites (voies d'entrée) et un axone (voie de sortie). La communication est assurée entre les neurones par des jonctions particulières, les synapses. Le corps cellulaire intègre les informations qu'il reçoit de ses voisins, il en fait la synthèse et, si la "somme" est suffisamment intense, envoie ce message vers les centres nerveux.

La synapse :
La largeur de l'espace synaptique est inférieure à 0,1 micron (100 millionièmes de mètre) et le temps de passage de l'influx d'une cellule à l'autre est de l'ordre de 0,5 milliseconde.
Les synapses peuvent être de plusieurs types : chimique ou électrique, excitatrice ou inhibitrice, vers des muscles ou vers d'autres neurones.




Les cellules nerveuses de notre organisme (les neurones) échangent de nombreuses informations entre elles au moyen de synapses. La synapse est la zone de jonction entre deux neurones : c'est le lieu de passage du message nerveux cheminant d'une cellule à l'autre.


Le neurone possède des sortes " d'antennes réceptrices ", les dendrites, par lesquelles il capte l'information, et émet un long bras, l'axone, pour conduire le message nerveux, sous la forme d'un signal électrique, jusqu'à un neurone voisin.

Le message nerveux se propage le long de l'axone sous la forme d'un courant électrique appelé influx nerveux.

Au niveau de la synapse, le courant électrique est relayé par des substances chimiques, les neurotransmetteurs.

Ces neurotransmetteurs traversent la fente synaptique et atteignent le second neurone, où elles recréent un influx nerveux électrique (voie rouge).

Dans notre cerveau, les synapses sont innombrables :
100 milliards de neurones établissent chacun plusieurs milliers de contacts, réalisant ainsi un véritable réseau de communication !


La plasticité cérébrale

Les cellules nerveuses multiplient et allongent leurs prolongements pour créer des synapses.
Les circuits nerveux sont remaniés, tant que le cerveau se construit et achève sa maturation.
Après une lésion, la plasticité permet de remanier les connections pour récupérer les fonctions des zones abîmées.

Portail des Museums Provence Alpes Côte d'Azur
[ www.museum-paca.org ]

© 2004 Museum Marseille. Museums Provence - Alpes - Côte d'Azur .